mardi 28 mars 2017

Un mot à équilibre radioactif


Seigneur, tout l'infini des mots s'étale devant moi - lesquels choisir ?
Lesquels enrichiront ma langue, feront bonne haleine à ma bouche ?

Seigneur. Ah voilà un mot très beau et simple - à employer
à bon escient si l'on veut éviter de blesser le Très-Haut

Dans ce vocable réside du levain, il fait monter la pâte de l'âme
sincère, sûre, droite, ouverte à ce qui est marqué de Ton céleste sceau

Que celui pour qui prononcer Seigneur est un drame
réalise qu'il s'ampute de ce qu'il y a de plus beau

L'articuler amène esprit de force et de prudence
il mène tout droit à l'intelligence libératoire

C'est un mot à équilibre radioactif dans le meilleur sens
le penser, l'énoncer augmente de jour en jour les heureux hasards

lundi 27 mars 2017

Tu es un en tous et tout entier en chacun


Sire, Tu es un en tous et tout entier en chacun
Ceux qui Te nient Te contiennent en entier malgré leurs
dénégations, refus en bloc, indifférence, peur
de passer pour Ton ami, Ton soldat, Ton tribun

Moi je n'ai pas ce problème. Tu chantes dans mes veines
Tu es l'absolu forgeron de ma chair et mon âme
de mon foyer le soufflet, de ma vie la cause et trame
puisque le principe Un commande, l'univers mène

Je ne suis pas une théologienne et encore moins sainte
mais je sais la vérité de Ton être tout-puissant
Donne-moi la grâce de T'incarner avec droit et élan
que mes jours soient le reflet Amen de Ton étreinte

dimanche 26 mars 2017

En Eden


En Eden les lis jaillissent des abysses émeraudes
et l'Arbre de Vie douze fois par an y donne des fruits
rythme des mots les rimes en cadence, leurs danses et débits
en un chant de reconnaissance, de grâce, en une ode

samedi 25 mars 2017

Tes mains d'amour


Sire, je ne suis rien sinon l'exécuteur de Tes volontés
Au bout de ma bouche c'est Toi qui concrétise Tes propres pensées

Au mieux suis-je pinceau, muscle de marionnette
prise au plaisir de créer l'œuvre que Tu souhaites

Totale liberté pousse mon élan en avant, dans les paumes
de Tes mains d'amour Seigneur Tu me guides en Ton royaume

Tu unis les couleurs, les formes, les mots, les vents en un tout
leur donnes rythme, chant, arôme, appétence, silence, hiérarchie, goût

Et moi là-dedans grâce à Toi... au septième ciel du paradis
au cœur de Ta liesse, perdue, sauvée au sein de Ton infini

Sire, je ne suis rien sinon obéissante à Ta volonté
Ta fidèle servante - Tu m'as enseigné l'éternité

vendredi 24 mars 2017

Tes splendeurs jouisseuses


Sire, ça y est, le printemps avance, la vigne sort
et sûr, mon cœur s'emballe d'entendre les oiseaux
remplir de leurs chants l'air, d'exciter le décor
- adieu frimas, bonjour chaleur grandioso

La bonne brise perce ma peau, chasse crachin et bruine
réchauffe mes pieds gelés, embrase d'ardeur mon âme, tisse
la toile de ces mots de joies savantes et enfantines
- après la bise féroce la brise ès délices

Emporte-moi loin, tout au bout de Ton souffle Seigneur Très-Haut
À Toi la gloire, l'honneur, primauté miséricordieuse
Ta lumière ôte l'obscurité, la Création fait le grand saut
vers les nues, vers l'air, le soleil ! vers Tes splendeurs jouisseuses

jeudi 23 mars 2017

Sur mon front j'écris Ton nom


Seigneur, Tu m'as révélé le goût de la pomme
le parfum du lis royal, la piquante odeur
de la foudre en été, l'amour pour les hommes
l'appétit de la vie en ses Très Riches Heures

Un cerveau pour penser, une conscience pour agir
un esprit pour cingler dans Ta direction
un cœur pour aimer et une âme pour Te bénir
Tu me combles - sur mon front j'écris Ton nom

Amen, Tes grâces font la joie de l'infini
le ciel et la terre tressaillent, tout à Toi
la montagne frémit, le Léviathan crie
avec les papillons je bois à la source

mercredi 22 mars 2017

Le suc de Ta moelle


Sire, nous sommes les fils et filles de l'Alliance
Tu aimes à Te miroiter dans Ton image
nous voir répondre à Ton appel d'âge en âge
Tu Te réjouis de nous voir entrer dans Ta danse

Là, effervescence, dilation, extension, hardiesse
pas de trois, pas de deux, entrechats, polkas, farandoles
un goût de chez soi, acrobaties, symphonies trop drôles
dans les profondeurs incommensurables de Ta liesse

Simplicité Ton océan, une goutte de Tes eaux ma voile
mise en chair à Ta ressemblance, conçue à Ton image
avec Ta toute-puissance, Tes mille douceurs et doux orages
Seigneur Tu ne retiens rien, Tu donnes tout le suc de Ta moelle